Passez la navigation

Incarnant l’essence architecturale des habitations traditionnelles marocaines, les riads et les dars sont situés dans les médinas du royaume marocain. Si le mot « Dar » se traduit simplement par maison, le terme riad (ou ryad) incarne en plus l’idée d’un jardin.

Invisibles pour les voyageurs qui déambulent dans la vieille ville, ces demeures, fermées sur l’extérieur, ne laissent rien paraître de leur charme. Les ruelles menant aux maisons sont étroites, et les portes d’entrées, très anodines ...

Une fois franchies, vous aurez le plaisir de découvrir un patio arboré, organisé autour d’une fontaine. Le décalage sonore entre le brouhaha des derbs et le calme de la maison renforcera votre impression de sérénité.

De forme carrée, parfois rectangulaire, ces maisons spacieuses possèdent toutes un ou deux étages. Les colonnes soutenant le toit sont visibles et forment une succession de galeries qui s'ouvrent sur le patio.

Le rez-de-chaussée est généralement dédié aux espaces communs : salons, salle à manger, cuisines. Les principales chambres à coucher sont situées à l’étage.

Si depuis 15 ans, beaucoup de ces demeures ont été réhabilitées en maisons d’hôtes, afin de les préserver, toutes ont été restaurées avec le plus grand soin des matériaux choisis. On y retrouve tout ce qui a fait la grandeur de l’artisanat marocain : le zellige, le stuc, le tadelakt ou le travail du cèdre ...

En plus de leur originalité décorative et leurs grands espaces de vie, les riads vous proposent de découvrir un service hôtelier personnalisé et de grande qualité.

TEST TEST TEST